Alzheimer précoce

 

 

 Environ 3 % des patients atteints de la maladie d'Alzheimer ont moins de soixante ans, soit 20 à 30 000 personnes en France  La jeunesse de ces patients en fait une population à part, qui nécessite une prise en charge et des aides spécifiques.

 

 

Si certaines formes de la maladie débutent dès 40 ans, la majorité des personnes touchées présentent les premiers symptômes après l'âge de 60 ans

 

Dans tous les autres cas, donc chez 82 % des personnes atteintes précocement, il n'y a pas de cause évidente à l'apparition de la maladie d'Alzheimer et les facteurs de risques sont les mêmes que chez l'ensemble des malades. Parmi eux, certains sont génetiques - on parle de l'apolipoprotéine E4.

 

La maladie progresse par poussées et peut stagner pendant un certain temps (phase de plateau) avant de subir un nouveau déclin

 

Signes précurseurs:

 

Une dizaine d'années avant la maladie, des sentiments dépressifs ou des troubles de la mémoire. 

Six années avant que la maladie ne se déclare, ce sont cette fois des difficultés qui apparaissent chez les sujets pour venir à bien de certaines tâches complexes, comme se déplacer dans les transports, gérer son argent Etc.

Une perte d'indépendance fonctionnelle définie par la nécessité d'une aide humaine dans les gestes de la vie quotidienne est aussi une situation qui doit faire évoquer cette maladie.

 

 

 

On observe souvent des troubles cognitifs liés aux fonctions instrumentales (modules des gestes, du langage, du calcul, de l'attention visuelle et spatiale...). Ils se traduisent par des difficultés à utiliser un objet tel une clef, à trouver ses mots ou reconnaître un visage.

L'atteinte des fonctions frontales qui correspondent aux capacités de raisonnement et d'exécution de tâches peut être plus tardive : les patients ont alors du mal à réguler leurs émotions, à s'adapter à de nouvelles situations et poursuivre plusieurs activités en même temps...".

 

les chercheurs ont montré que des signes précurseurs de la maladie pouvaient être repérés près de douze ans avant que la démence ne se déclare

 

Suis-je un sujet à risque?

 

 

Un certain nombre de facteurs de risque  est associé à la maladie d’Alzheimer. Certains d’entre eux peuvent être réduits par une vie saine et un soutien médical approprié.

Âge L'âge est le principal facteur de risque; plus vous êtes âgé, plus vous risquez de souffrir de demence
Génétique Trois gènes sont associés à la maladie d'Alzheimer précoce héréditaire et d’autres sont liés à une augmentation du risque d’Alzheimer à un âge plus avancé
Mode de vie Il est confirmé que l’inactivité mentale, le manque d’exercice physique, l’obésité à l’âge mûr, la consommation d’alcool et le tabagisme peuvent augmenter le risque de maladie d’Alzheimer
Affections médicales Certaines affections médicales sont associées à une augmentation du risque d'Alzheimer, notamment les accidents vasculaires cérébraux, le diabète, l’hypertension à l’âge mûr, un taux de cholestérol élevé à l’âge mûr et la dépression
Lésions à la tête Il semble de plus en plus clair que les traumatismes cérébraux peuvent accroître le risque d’apparition de la maladie d’Alzheimer

-

 

 

  




Les réactions

Avatar
danielle rose Le 01/07/2016 à 10:50:54

bonjour
ma soeur cela va faire dix ans qu'elle a été diagnostiquée de la maladie d alzheimer
maintenant elle a 65 ans mais souffrait bien avant que la maladie se déclare de moments d absence
ayant pris souvent des médicaments pour les angoisses et un mal être de vivre ses neurones ont été asphyxiés depuis bien longtemps avec la prise de ses médicaments 
maintenant elle est en fin de vie 

Réagir

CAPTCHA